Raconter

Raconter, c’est tout d’abord procurer un grand moment de plaisir et d’évasion.
Le conte, certes c’est une histoire, des héros et des aventures ;
c’est aussi une musique de mots,
mais c’est surtout un bouquet d’images et de sensations, de parfums, de frissons, de peur ou de plaisir, du vent dans les cheveux, une chanson sur les lèvres…

Le conte, c’est la vie même qui est contée.
C’est la nature humaine. Il raconte ce qui est arrivé « pour de vrai » ! Les mots ne sont pas seulement beaux ; ils disent la vérité… Sous les mots, il y a le goût vivant du pain chaud, l’odeur de sous-bois, le craquement des feuilles sous les pas.
Une racontée, ce n’est jamais deux fois la même. C’est un raccourci ou une balade tranquille, c’est un rire, une échappée ou une flânerie amoureuse… Art de la parole, le conte parle au cœur du public. On savoure ensemble, les sens en éveil, le merveilleux n’est jamais loin. Un conteur joue avec son public, va à son rythme. Il lui parle, se laisse interrompre, aime le surprendre… lui murmure à l’oreille ou l’entraîne en chansons.

 Lorsque le conteur se tait enfin, l’auditoire encore frissonnant n’a pas assisté à un spectacle, non, il a été le confident, le témoin de bien des choses qu’il a à son tour envie de partager.

Bouquet d’images
et de sensations

Fermer le menu